Publié par : elodieca | mars 5, 2012

Somoto (Nicaragua)

Cliquez pour voir où je me trouve !

Mon hôtel à Somoto est assez chouette, juste en face du parc central tropical et de l’église. Je suis la seule cliente encore une fois ! Il y a un guide qui attend désespérément. Il me propose de me faire visiter le canyon de Somoto, l’attraction du coin. C’est un peu cher pour le Nicaragua
mais c’est la raison de ma venue dans cette petite ville. J’arrive à négocier un peu. C’est le problème de voyager seule, je ne peux pas diviser le prix d’un guide avec une autre personne.

Parc central

Le canyon de Somoto est connu depuis toujours par les indigènes mais sa mise en avant ne se fit qu’en 2003, quand des scientifiques étrangers « découvrent » son existence et qu’un article à ce sujet est publié. Les touristes affluent et les gorges sont déclarées monument national et zone protégée.

Nous prenons un taxi puis marchons environ une demi-heure pour arriver au Canyon. Il n’est pas très profond mais les roches sont joliment dessinées. C’est là que la session de sport commence. On avance dans le canyon sur 3 km, parfois en marchant sur les pierres, parfois dans l’eau, souvent en nageant. Le guide a une sac imperméable où l’on peut ranger les affaires.

Nous avons le canyon pour nous, il n’y a que des petits oiseaux noirs qui nichent dans les rochers et mangent les insectes. Nous apercevons aussi un magnifique papillon morpho aux immenses ailes bleutées. Heureusement qu’il n’y a personne car à un moment il faut sauter dans la rivière Coco et mon cri se répercute tout le long du canyon !

Finalement, en plein milieu du canyon, nous croisons deux personnes, des guides je crois. L’un d’entre eux est français, il vit et travaille ici depuis plus d’un an ! La dernière portion du canyon se fait en barque. C’est un homme qui habite à coté de la rivière Coco qui nous pousse le long de la rive.

Encore 1 heure de marche et notre escapade sportive est terminée. J’ai un peu froid, l’eau était fraîche ! J’ai hâte de rentrer à l’hôtel me changer. Malheureusement le guide n’est pas très organisé et n’a pas prévu de moyen de transport pour le retour. Du coup nous attendons presque une heure au bord de la route qu’un taxi ou un bus passe. Finalement une voiture s’arrête. Il y a déjà 5 personnes à l’intérieur mais ce n’est pas un problème ici. Je monte à l’avant et partage le siège avec une femme, le guide se met dans le coffre !

Quand je reviens à l’hôtel je constate qu’il y a de nouveaux pensionnaires, des Québécois et un Américain. Celui-ci rend visite à une amie qui habite ici depuis 2 ans. Elle travaille dans une association américaine pour le développement des infrastructures sanitaires des communautés environnantes, la communication avec les petits gangs du coin et l’éducation des enfants. Elle nous raconte qu’aujourd’hui elle s’est rendue dans un village isolé où les habitants n’ont pas de toilettes !

Nous passons la soirée ensemble et j’apprends beaucoup de choses intéressantes sur la vie dans la région et les difficultés à conduire des projets de développement.

Ah, j’ai pu changer mon billet pour le Honduras. De ce fait je pars le lendemain et quitte ce cher Nicaragua après un mois et demi de voyage. Je suis restée plus longtemps que prévu dans ce pays mais je m’y suis vraiment bien sentie.


Responses

  1. espèrons que tu n’a pas pris froid !… superbes photos


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :